Vous avez envie de vivre une expérience authentique vers les observatoires les plus magnifiques de l’Europe ?

C’est vers la Drôme Provençale que vous devez vous rendre.

L’Observatoire des Baronnies provençales est l’exemple parfait pour découvrir un ciel noir et étoilé, sans pollution !

Les nuits les plus belles sont au rendez-vous, alors n’attendez plus pour vous divertir sous les étoiles !

Qu’est-ce qu’une réserve étoilée ?

Une réserve étoilée, c’est une région où des mesures ont été étudiées afin de réduire au maximum la pollution lumineuse. La toute première réserve fut sans aucun doute celle de Torrance Barrens en Ontario au Canada. Mais avant, il subsistait juste des zones de protection tout autour de certains grands observatoires astronomiques.

Et encore, le seul programme pour limiter cette pollution lumineuse est celui de la Société Royale d’astronomie du Canada. Mais c’est l’international Dark-Sky Association qui décida de mettre en place les différentes règles pour encadrer au maximum les réserves internationales de ciel étoilé, ainsi que les parcs internationaux et les communautés internationales.

Les trois meilleurs spots pour observer un ciel étoilé dans la Drôme

L’observatoire de Saint-Véran

Il faut savoir que la commune de Saint-Véran fait partie des plus beaux villages de France et surtout, est réputée comme étant le plus haute d’Europe. Sis dans le parc naturel régional de Queyras dans les Hautes-Alpes, elle dispose d’un observatoire niché à tout de même 2936 mètres d’altitude. Vous pouvez y faire de la randonnée pendant 3 heures si vous êtes assez courageux. Fondé en 1974 et rénové en 2015, vous pouvez profiter « nuits découvertes » de juillet à août. Il vous sera aussi possible de visiter la Maison du soleil afin d’en savoir plus sur le rôle des astres !

Environement Drôme
Paysage Saint Veran

L’observatoire des Baronnies provençales

C’est sans aucun doute l’un des observatoires les plus réputés dans la Drôme Provençale. Situé dans les Baronnies provençales près des Moydans. Le site se situe dans une zone de 320 km2 qui est protégé de toute pollution lumineuse, conformément à un décret de l’État. Il sera possible de visiter la coupole le jour. Mais le mieux c’est tout de même de s’y rendre en soirée et de participer à compter de 21 heures à des observations sous coupole. Outre cela, les visiteurs ont la possibilité de passer la nuit sur place au Mas-des-Grès, un ensemble de gîtes particulièrement populaire !

Profitez-en pour visiter Montélimar et ses 20 sites !

Le parc National des Cévennes

Un peu plus loin, mais toujours dans la même région, le parc national des Cévennes en vaut le détour. Aujourd’hui, c’est la 2de réserve internationale de ciel étoilé de France, juste après le pic du Midi. Il fait tout de même une superficie de 3560 km2 et est reconnu comme étant le plus grand d’Europe actuellement et le 3e à l’international.

Il y a lieu une exposition annuelle appelée « Au cœur de la nuit ». Elle se tient jusqu’au10 septembre avec 7 univers interactifs où le voyageur pourra totalement s’immerger dans les aspects les plus authentiques de la nuit. Un peu plus haut, il vous sera possible de voir l’observatoire météorologique du Mont-Aigoual et son exposition permanente.

En savoir plus sur les Baronnies Provençales

Jusqu’à aujourd’hui, les Baronnies provençales font partie des régions de France et d’Europe dans lesquelles la pollution lumineuse n’a pas lieu d’être. La qualité du ciel est comparable à celui du Chili. En effet, vous pouvez profiter d’une excellente visibilité, si vous désirez approfondir toute observation. Pourquoi cela ? Quelles sont les qualités demandées ? Un ciel étoilé digne de ce nom doit réunir trois conditions importantes, dont

  • un ciel sans nuage, avec un minimum d’humidité
  • et surtout un ciel sans poussière, sans usine, et sans lumières !

Qu’entend-on par pollution lumineuse ?

Pollution Lumineuse Drôme
La pollution lumineuse n’a pas lieu dans la région des Baronnies Provençale.

Il faut avant tout que vous assimiliez bien ce que l’on entend par pollution lumineuse. On fait référence à une pollution lumineuse à compter du moment où les éclairages artificiels sont tellement nombreux qu’ils vont entraver l’obscurité normale du ciel. Quand il fait nuit donc, de nombreux éclairages font place comme les éclairages urbains, les enseignes lumineuses, les vitrines de magasin… Peu néfaste pour la santé, elle est très rarement mise en avant.

Pourtant, elle peut avoir des conséquences chez l’homme comme le dérèglement de l’horloge biologique et du système hormonal ou encore le dérèglement du sommeil et de la reproduction. Afin de contrer la pollution lumineuse, il est donc impératif de bien cerner quels sont nos besoins. Aussi, il faut essayer de canaliser la lumière et d’orienter correctement la source lumineuse. Outre cela, il faut choisir l’intensité de la lumière et ne pas hésiter à changer la durée de l’éclairage.

Quoi qu’il en soit, si vous passez dans la Drôme pour observer le ciel étoilé la nuit, profitez-en pour passer dans ses marchés le jour !

Conclusion et question aux lecteurs

Ces lieux très convoités dans la Drôme Provençale sont très prisés pour s’éloigner un peu de la vie tout en profitant de la beauté d’un ciel étoilé. Avec une excellente altitude, une absence de pollution lumineuse et de bons taux d’ensoleillement, vous pouvez regarder le ciel à l’œil nu ou au microscope ! Et vous ? Quand iriez-vous faire un saut dans ces merveilleux spots ?