Le nougat de Montélimar est une friandise très appréciée des petits comme des grands. Il fait la renommée de la région et c’est d’ailleurs en grande partie pour ça qu’elle…

Le nougat de Montélimar offre un plaisir en bouche incomparable avec ses éclats d’amandes, et sa pâte miellée qui est bien tendre et onctueuse et ce, puis la Renaissance.

On le retrouve en domino, en papillote ou encore en barre oblongue, mais dans tous les cas, ce petit chef-d’œuvre de confiserie conserve toujours ses saveurs d’antan grâce aux soins de maîtres nougatiers.

Zoom sur ce qu’il faut savoir du nougat de Montélimar.

Histoire et renommée du nougat de Montélimar

Nougat en latin veut dire Nux Gatum ou encore gâteau de noix. Cette friandise est fabriquée depuis l’Antiquité en Orient et au Moyen-Âge, on en retrouve à Marseille en grande quantité.

Il devient peu à peu synonyme de la Provence, depuis son introduction par les Phéniciens. Au 17e siècle, Olivier de Serres, un agronome ardéchois, décida de planter des amandiers à proximité de Montélimar pour avoir la possibilité de fabriquer du nougat avec des amandes et de les commercialiser.

histoire de nougat
Le nougat de Montélimar est connu par sa qualité et ses arômes uniques

Apprécié de tous, le nougat blanc et noir fera vite partie des treize desserts de Noël et des fêtes de fin d’année en général. 

Ensuite, c’est Émile Loubet, maire de Montélimar, puis président de la République, qui contribua à sa popularité. En effet, il devient l’ambassadeur du nougat de Montélimar en le faisant cadeau à ses invités les plus prestigieux à l’Élysée.

Au 20e siècle, il devient tellement populaire qu’il contribue à la mise en place de nombreux emplois : agriculteurs, ouvriers des usines…

Comme le nougat est acheté tout au long de l’année, on a pu le voir à l’étal de nombreux quais de la gare de Montélimar, avant une commercialisation le long de la Nationale 7 et de l’autoroute A7.

Aujourd’hui, Montélimar produit aussi bien du nougat traditionnel qu’industriel.

Terroirs et production du nougat de Montélimar

Pourquoi le nougat de Montélimar jouit d’un Appellation d’Origine contrôlée ? Tout simplement grâce à ses ingrédients qui sont 100% d’origine naturelle.

Vous retrouverez indéniablement 30% d’amandes, ou 28% d’amandes et 2% de pistaches, des matières sucrantes avec au moins 25% de miel (certains producteurs privilégient le miel de lavande IGP depuis 2005, élaboré dans la Drôme Provençale), du sirop de glucose.

Généralement, il est possible d’y ajouter du pain azyme, des blancs d’œufs ou encore de la vanille naturelle. Il faut respecter un cahier de charges précis pour élaborer un bon nougat de Montélimar.

fabrication de nougat
Le nougat de Montélimar est reconnaissable par sa pâte blanche, ses amandes et ses pistaches.

Aujourd’hui, la production annuelle de ce nougat est estimée entre 3000 et 4500 tonnes. On recense quelques confiseurs et 14 entreprises qui fabriquent ce nougat d’appellation Montélimar : 4 entreprises sont industrielles et produisent à peu près 10 tonnes par jour, dont :

  • Chabert et Guyot,
  • Delavant,
  • La confiserie du bouquet
  • et le Nougat gerbe d’Or.

Le reste sont des sociétés traditionnelles et artisanales qui usent encore de chaudrons de cuivre avec une fabrication de 300 kg par jour dont :

  • Le Chaudron d’Or
  • Diane de Poytiers
  • Doulce France
  • France Nougat
  • Nougat le Gavial
  • les Trois Abeilles
  • Soubeyran entre autres.

On retrouve des nougats blancs qui sont aromatisés ou encore bio pour répondre à la tendance actuelle du secteur.

Découvrez ici les boutiques de nougat à Montélimar.

La fabrication du nougat de Montélimar

La fabrication de ce fameux nougat suit plusieurs étapes afin de garantir un excellent goût en bouche et une bonne qualité.

Elle est suivie de près par un Code des usages ou des bonnes pratiques conçu par la Chambre syndicale de Confiserie.

Dans un chaudron de cuivre, on fait fondre le sucre pour qu’il devienne du sirop, et ce, au bain-marie entre 130 et 160°C.

Puis, on prend un malaxeur, et on verse ce sirop sur du miel et du sirop de glucose, chauffé et avec des blancs montés en neige.

Vous aurez une pâte levée et aérée.

Le nougat sera ensuite mis au bain-marie à 90° pendant 15 minutes.

ingredients nougat
On retrouve au moins 30% d’amandes grillés dans le nougat de Montélimar.

Tout en cuisant, il sera malaxé pendant 4 ou 5h pour obtenir un nougat tendre ou dur. En fin de la cuisson, vous ajouterez les autres ingrédients à savoir : les amandes émondées ou torréfiées, les pistaches et la vanille naturelle.

Après cela, la pâte est versée dans des moules tapissés de pain azyme. Une fois refroidi, il sera coupé sous différentes formes (blocs, papillotes, dominos…).

Sachez que chaque sachet devra être magnifié par un ruban avec des boucles gracieuses, de couleur grège ou vert doux, rouge vermeil ou jaune soleil.

L’utilisation du nougat de Montélimar

Le fameux nougat de Montélimar est disponible partout en France. On en retrouve sous différentes formes aussi bien dans les grandes surfaces que les magasins spécialisés et les boulangeries/confiseries.

Bien évidemment, on peut en trouver en abondance dans sa région d’origine : Montélimar. Il faut acheter un nougat à la pâte jaune miel que blanche.

Il y a aussi bien des nougats en boîte avec le symbole de la borne kilométrique N7 qu’en papillote (le plus vendu à ce jour). Véritable produit du terroir prestigieux et haut de gamme, il s’achète surtout à Noël.

Le nougat de Montélimar est réputé aussi bien pour sa qualité exceptionnelle que ses arômes uniques. Si vous voulez en goûter, assurez-vous que le confiseur suit à la lettre le code de fabrication. Et vous, vous préférez essayer d’en fabriquer vous-même ou en acheter ?