Vous êtes de passage à Montélimar ?

N’hésitez donc pas à visiter les villages drômois environnants afin de mieux apprécier les merveilles de la Drome provençale. 

Grignan, un village pas très loin de la porte de la Drome qui mérite amplement le détour.

Voici donc une sélection des activités à faire et des endroits à visiter pour que vous profitiez pleinement de votre séjour.

Grignan, un village typique de la Drôme

Grignan est un village médiéval drômois situé dans la région Rhône-Alpes au sud de la Drôme, en plein cœur de la plaine du Tricastin. 

Entourée de Valence, d’Avignon ou encore Montélimar, le Pays de Grignan a été édifié sur une petite colline au charme fou.

Le village nous offre une architecture typique de la région et surtout des paysages à vous couper le souffle. 

En effet, dès votre arrivée vous serez subjugué par ce tableau parfait qu’offre Grignan, entre les couleurs chatoyantes des pierres blondes.

La beauté du paysage réside dans l’harmonie des éléments qui le composent.

On y trouve des :

  • chênes verts,
  • prairies,
  • genêts,
  • buis,
  • lavandes
  • et garrigues, alternés par des parcelles de vignobles et des truffières.

Le village de Grignan mérite d’être découvert et visité été comme hiver.

L’endroit jouit d’un climat méditerranéen très ensoleillé ; agréable pour les pique-niques, les activités de plein air et les balades en forêt. 

En saison hivernale, le brouillard est très épais et habituel, ce qui offre des paysages et une ambiance des plus mystérieuses dans les ruelles étroites du village. 

Les lieux à visiter et les activités à faire à Grignan

Festival de la Correspondance à Grignan

Né en 1996 lors du tricentenaire de la mort de Mme de Sévigné, à l’initiative du maire de Grignan Bruno Durieux, le Festival de la Correspondance célèbre l’art épistolaire sous toutes ses formes, des plus traditionnelles aux plus contemporaines.

Lieu de découvertes et de rencontres entre auteurs, acteurs, plasticiens et passionnés d’art et de culture.

Le Festival de la Correspondance contribue à l’émergence de nouveaux talents.

visite à Grignan
Mont Ventoux à Grignan

Au programme, des spectacles et des lectures, des ateliers d’écriture ou de calligraphie, des chambres d’écriture et de lecture.

Pour la petite histoire, ledit festival célèbre la Marquise de Sévigné, réputée pour les cartes qu’elle écrivait à sa fille, la Marquise de Grignan.

On le fête la première semaine de juillet, avec des pièces de théâtre et des spectacles au château.

N’hésitez pas non plus à aller au Festival Montélimar Agglomération qui a lieu chaque année à la même période à Montélimar. 

Le Mont Ventoux

Connu également sous le nom du géant de Provence, le mont Ventoux est le plus haut sommet du Vaucluse.

Coiffé d’une crête blanche qui lui donne l’illusion de neiges éternelles, son pic le plus haut s’élève à 1912m. De quoi vous donner des vertiges. 

À son pied, la plaine du comtat venaissin et les coteaux du Ventoux succèdent aux plateaux recouverts de lavande du pays de Sault, un endroit magnifique à visiter. 

Le château de Grignan

Tel un fier monarque, le château de Grignan trône sur son promontoire rocheux et domine les plaines et les vallées de la région. 

En 845 le village de Grignan fut rattaché au royaume de Provence. Il appartenait alors à la famille Monteil jusqu’au XIIIe siècle.

Des travaux ont été entrepris des améliorations, des modernisations et des embellissements.

visite à Grignan
Datant de XIIe siècle, le chateau de Grignan domine le village

Les édifices comme la Collégiale Saint-Sauveur, les immenses terrasses face aux panoramas et la façade Renaissance virent le jour.

Le château de Grignan est un monument historique qui nous raconte de belles histoires à travers son architecture médiévale et la richesse de son passé. 

Le beffroi

Le beffroi (la porte du Tricot) a été élevé en 1600 pour pouvoir y installer la première horloge publique de la ville.

C’est une belle tour médiévale, avec un clocher en haut qui annonçait les heures. 

La partie de l’horloge est plutôt simple, mais authentique.

En effet, c’est la même depuis le XVIIe siècle. 

Le beffroi est une tradition qui commence dans le nord de la France, un symbole fort pour les villages médiévaux.

Alors qu’avant la seule horloge de la ville était celle de l’église, symbolisant le pouvoir religieux et féodal, le beffroi affirme l’indépendance d’un peuple face à la seigneurie médiévale. 

Rempart de Grignan

C’est la muraille défensive de Grignan qui s’appuie sur 12 tours défensives.

Le rempart de Grignan a été entretenu jusqu’au XVIIIe siècle, mais a été partiellement détruit au XIXe siècle quand le village connut une expansion économique et devient trop grand pour ladite muraille.

Rempart grignan
Le rempart de Grignan vaut un detour grâce à son histoire

Vous pouvez aujourd’hui vous balader le long de la muraille et profiter du calme ainsi que de la nature qui tente peu à peu de reprendre ses droits.

Fontaine Sévigné

Le symbole même du village, la fontaine Sévigné se situe dans le centre historique de Grignan sur l’ancienne place de l’horloge.

La fontaine est une représentation de la Marquise de Sévigné. 

La partie de la fontaine a été construite en 1840, on lui a ensuite ajouté en 1857 la statue de la fameuse Marquise.

Le Lavoir public

Le lavoir public du village de Grignan a été construit en 1840 dans le cadre d’une série de travaux d’amélioration de la ville, décidée par le maire de Grignan François-Auguste Ducrois, entre 1828 et 1868. 

Aujourd’hui le lavoir fonctionne toujours en utilisant un système de recyclage pour économiser l’eau.

Vous pouvez le visiter et admirer son architecture néoclassique.

Grignan, un petit village reposant qui plaira certainement aux amoureux d’art et d’histoire.

N’hésitez donc pas à vous y perdre. 

Avez-vous déjà visité Grignan ?