À tous les amateurs d’activité de plein air notamment de vélo souhaitant vivre une aventure exceptionnelle et enrichissante, seul ou accompagné, dans un magnifique cadre naturel, laissez-vous tenté par la traversé de la voie verte du Rhône. 

Vous allez A-DO-RER !

À la découverte de la vélo route voie verte du Rhône

Qu’est-ce que la voie verte du Rhône ?

La voie verte du Rhône
Découvrir les paysages de la région en faisant une randonné sur la voie verte du Rhône

La voie verte du Rhône est l‘un des tronçons emblématiques de l’itinéraire cyclable de 815 km qui conduit les touristes à vélo des panoramas alpins aux plages méditerranéennes de Camargue. 

Toujours en cours de construction, ce parcours incroyable qui traverse les paysages typiques de la Drome Provençale, à savoir les vignobles des Côtes du Rhône et ceux de la Provence méridionale. 

Un parcours qui offre aux cyclistes une vue splendide sur les villages perchés du département drômois et les champs de lavande ou d’oliviers comme il leur propose un voyage au cœur de la gastronomie locale. 

La voie verte du Rhône, une partie incontournable de la ViaRhôna, est une véritable voie des civilisations qui dénombre au fil des kilomètres plus de 2000 ans d’histoire et de richesses patrimoniales, alternant voies vertes sécurisées et voies partagées pour le plus grand bonheur des aventuriers.

Vivez l’expérience ViaRhôna

Agréable à parcourir, et ce, tout au long de la traversée, la voie verte du Rhône est d’autant plus agréable au niveau de Montélimar et ses environs. 

Notez bien que dans la Drôme Provençale l’itinéraire peut être parcouru depuis le nord de Montélimar (à partir de Saulce-sur-Rhône) jusqu’à Pierrelatte en passant par le pont du robinet. 

Cet itinéraire de presque 50 km de voies vertes avec une petite partie de véloroute, autrement dit, une voie de circulation partagée avec les automobilistes au niveau de Rochemaure, est l’occasion de découvrir des paysages emblématiques de la Drôme du Sud. 

Vous avez hâte de découvrir ce parcours ? Voici donc un aperçu de la voie verte du Rhône :  

  • ViaRhôna du lac Léman à Lyon 

Au départ du superbe lac Léman, ce tronçon de ViaRhôna serpente entre les monts et vallées du Haut-Rhône pour rejoindre la capitale de la gastronomie, Lyon. 

 lac Léman
Une succession de pistes cyclables accompagnées de l’incroyable vue sur le lac Léman

Ce sont des paysages à couper le souffle alternants des gorges, lacs et des marais ponctués de villages authentiques. 

  • ViaRhôna de Lyon à Valence

Valence, ville d’Art et Histoire ouvrent les portes du Midi.

L’itinéraire est, au-delà de Givors, accessible à tous les cyclistes. Avec ce tronçon, ViaRhôna prend tout son sens de voie des civilisations.

  • ViaRhôna de Valence à Avignon 

Ce tronçon de ViaRhôna effleure de charmantes cités historiques comme La Voulte-sur-Rhône, Montélimar ou encore Bourg-Saint-Andéol. C’est un Rhône sauvage qui serpente à travers les vergers et les cultures méridionales. 

  • ViaRhôna d’Avignon à Sète 

Au départ d’Avignon, cité des Papes, ce tronçon de ViaRhôna permet sur des sections provisoires de rallier les rives méridionales du Rhône à vélo. 

L’itinéraire vous invite à traverser la Camargue gardoise, Grand Site de France, au cœur d’une faune et d’une flore exceptionnelle. 

  • ViaRhôna d’Avignon à Port-St-Louis-du-Rhône

Ce tronçon de ViaRhôna permettra prochainement aux cyclistes de découvrir les rives méridionales du Rhône à vélo. Ces parcours ponctués de cités historiques sont synonyme de mer et soleil ; c’est enfin la Camargue !

la voie verte du Rhône : âpres l’effort vient le réconfort

Après l’effort le réconfort…mais plus important encore : le confort !

Réservez votre gite à Montélimar

Ce qui nous mène à poser la question suivante :  Où dormir le long de la ViaRhôna, notamment le long de la voie verte du Rhône ? 

Parcourir la ViaRhôna est un pur plaisir, mais aussi une source de fatigue et d’épuisement. C’est pourquoi il est important de se reposer et bien dormir pour récupérer suffisamment d’énergie fine de poursuivre l’aventure. 

Bonne nouvelle à tous les cyclistes en quête de gite douillet et confortable, Montélimar une ville drômoise par laquelle traverse la voie verte du Rhône regorge de gites et de location saisonnière prêts à vous accueillir pour une ou plusieurs nuits sur place. 

N’hésitez donc pas à y réserver votre gite dès que vous pénétrez les portes de la Drome provençale. 

Sachez également qu’il existe un label national “Accueil Vélo” qui garantit un accueil et des services de qualité aux cyclistes le long des itinéraires cyclables en France et notamment pour la ViaRhôna. 

Les loueurs de vélos à Rhône
“Accueil vélo” un service adapté aux cyclistes en itinérance.

Cherchez donc un petit logo vert vous permettant d’identifier facilement les structures labellisées qui sont obligatoirement situées à moins de 5 km des itinéraires.

Les loueurs de vélos, offices de tourisme, lieux de visites et de loisirs, ainsi que les hébergements y sont référencés. Quant aux plus aventuriers d’entre vous, vous pouvez opter pour le Camping sauvage ou dans les camps. À ce propos, une mention spéciale pour l’Ardèche, un endroit qui regroupe à lui seul les plus beaux paysages de la région ; un lieu idéal pour dormir à la belle étoile.

Le réconfort passe également par la gastronomie

Ce qui fait de la voie verte du Rhône l’un des tronçons les plus appréciés par les cyclistes, c’est la richesse gastronomique de l’endroit. 

En effet, entre les différentes spécialités sucrées et salées de la région ainsi que les savoureux vins locaux qui font la renommée de la Drome, c’est une véritable explosion des saveurs qui vous y attend.

Vous l’aurez donc compris, en pédalant sur la voie verte du Rhône, vous mêlez plaisir, nature, patrimoine, confort et gastronomie. Félicitations, vous avez gagnez le Jackpot !   

Avez-vous déjà pensé à parcourir la Voie verte de Rhône ?