L’AOC Clairette de Die a une excellente réputation depuis des années.

Ce vin blanc effervescent profite des influences méditerranéennes pour un offrir un goût en bouche inégalé. C’est le vignoble de Diois qui propose la clairette et le muscat à petits grains, les deux cépages qui permettent sa fabrication.

On distingue la méthode dioise ancestrale avec 25% de clairette et 75% de muscat à petits grains ; ainsi que la méthode champenoise, qui n’use que de la clairette et qui permet d’avoir un vin finement pétillant et peu alcoolisé !

L’histoire de la Clairette de Die

La Clairette de Die fait un peu plus de deux mille ans d’âge. C’est un vin pétillant naturel qui vaut la peine de découvrir son histoire.

Elle remonte à Pline l’Ancien, un auteur romain qui en parlait déjà à l’antiquité. L’histoire ? Celle de peuple gaulois qui a abandonné des jarres de vin dans une rivière en hiver, pour les redécouvrir au printemps, transformé en un liquide pétillant et sucré : La Clairette de Die.

histoire-clairette de die
La clairette de Die est la plus ancienne des AOC de Diois.

Ce n’est qu’en 1910 que l’État a accordé une appellation d’origine aux producteurs du Diois. L’AOC est créée 25 ans après et leur sera remise en 1942 par l’Institut national des appellations d’origine et viendra confirmer la typicité de ce vin. La méthode de fabrication de la Clairette de Die est unique, considérée comme une méthode dioise ancestrale, basée sur une fermentation incomplète en cuve, puis en bouteille grâce au sucre résiduel du raisin.

Les cépages de la Clairette de Die

La Clairette de Die est représentative des viticulteurs du Diois. Se centrant sur une technique dioise ancestrale, elle repose uniquement sur deux cépages : le muscat blanc avec des grappes dotées de petits grains serrés, présents à 75%, et la Clairette blanche, avec des grains oblongs qui apporte toute sa finesse au vin.

Comment elle est fabriquée ? Il faut 6 semaines de cueillette du raisin et à la fin des vidanges, il sera temps de passer à la vinification. Le raisin sera mis en cuve et gardé à basse température. Une fermentation lente commencera afin de ne pas perdre le côté sucré du raisin ! Ce procédé durera entre un à deux mois. Avant la transformation totale en vin, le moût du raisin sera placé dans des bouteilles dans une cave à 12°C pendant 4 mois au moins. Quand le vin aura un degré d’alcool sis entre 7 et 9°, il peut être vendu.

Pour une lune de miel inoubliable en Provence, pensez à acheter une bouteille de Clairette de Die !

Les AOC Clairette de Die

Il faut savoir que la Clairette de Die est reconnue comme étant la plus ancienne et la plus mythique de toutes les AOC du Diois. Mais elle partage ce titre prestigieux avec 3 vins effervescents :

  • Le crémant de Die : à la base, ce fut un vin blanc brut effervescent qui n’était fabriqué que grâce à un seul cépage clairette. Aujourd’hui pourtant, dans sa composition on peut retrouver de l’aligoté et du muscat. Des arômes de fruits verts se font ressentir. Il dispose d’une AOC depuis 1993 et est fabriqué grâce à une méthode ancestrale où il y a fermentation en cuve puis en bouteille. Il est surtout recommandé à l’apéro ou pendant le repas.
  • Le Châtillon-en-Diois : c’est le seul vin que vous pouvez goûter blanc (avec un mélange d’aligoté et de chardonnay), rouge et rosé (avec un mix parfait de gamay, de syrah et de pinot noir). Il a obtenu son AOC en 1975. La production en rouge et rosé est réservée aux vignes tandis que le pour le blanc, il est produit dans 13 communes. Amateurs de viandes rouges ? Misez sur le rouge ; friands de viandes blanches ? Favorisez le blanc. Pour un petit apéritif, le rosé est parfait.
  • Le Coteaux de Die : ce vin blanc n’est conçu qu’avec 100% de cépage clairette. Il a obtenu son AOC en 1993, mais avec une production assez limitée. On apprécie sa robe or et ses reflets verts. Il est surtout apprécié avec les fruits de mer.

Le vignoble proprement dit

Avec plus de 1600 ha de vignes, le vignoble du Diois est implanté au pied du Vercors. Il est délimité par les communes de Châtillon-en-Diois à l’est et d’Aouste-sur-Sye à l’ouest. Le centre même est Vercheny même si la plus grosse cave est sise à Jaillance avec tout de même 250 producteurs.

Considéré comme étant l’un des plus hauts vignobles de France, il profite d’un climat montagnard et des chaleurs de l’été méditerranéen pour voir son muscat arriver à terme. Son sol ? Argilo Calcaire qui retient l’eau de pluie et qui nourrit les vignes même quand il fait très chaud.

 vignoble de Diois
Le vignoble de Diois est considéré comme l’un des vignobles le plus haut de la France.

En termes de dégustation, ce vin se boit parfaitement après une rude journée de travail, si vous voulez vous détendre, pour une fête spéciale ou dans le cadre d’un apéro entre amis. Gourmand, il se boit très frais, entre 6 et 8°C. Gardez-le au réfrigérateur et sortez-le juste avant de le déguster.

En tout cas, nous vous donnons 12 autres raisons de voyager dans la Drôme !

Entre mets salés ou sucrés, repas de fête ou tout simplement goûter gourmands, la Clairette de Die est appréciée de tous. Vin effervescent intemporel et délicieux, il se place au centre de toutes les tables, été comme hiver !