La Drôme est un département de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Elle s’étend sur une superficie de 6530 km2 avec des départements frontaliers importants comme

  • l’Ardèche
  • l’Isère
  • les Alpes
  • les Hautes Alpes
  • et le Vaucluse

Zoom sur la géologie de ce département, sur ses reliefs et ses points les plus importants !

 Petit tour d’horizon de la Drôme

Géologie de la Drome
Dans la Drôme, les terrains sédimentaires que l’on peut rencontrer sont compris pour la plupart entre le Bathonien et le Plaisancien

La Drôme dispose du plus beau sommet perché de l’Europe qui est le synclinal de Saou.

Son point le plus élevé est le Rocher Rond qui culmine à plus de 2453 mètres ainsi que le roc de Garnesier.

Le point le plus bas quant à lui est le Rhône.

Ce que l’on apprécie avec la Drôme ce sont les montagnes à perte de vue qui occupent tout de même les 2/3 du département.

Avec l’Isère, elle partage les plateaux les plus hauts du Vercors qui se situent entre 1400 et 1800 mètres d’altitude. Plus à l’ouest, il y a les villes drômoises du Vercors comme Vassieux, la Chapelle, Saint-Jean en Royans ou encore Saint-Agnan.

Plus au Sud, à l’est de Die plus précisément, vous verrez la montagne du Glandasse, qui est un prolongement du Vercors, avec des terrains calcaires ou marneux de Karst.

Le Rocher lui, se situe dans le massif du Dévoluy, entre l’Isère, la Drôme et les Hautes-Alpes.

Nous préciserons que la première partie de la Vallée du Rhône, celle sise entre le Rhône et l’Isère, est constituée de plaines et de collines comme la vallée Dorée ou encore Saint-Rambert-d’Albon.

La deuxième partie arrive jusqu’à la rivière de l’Eygues.

Après Montélimar, il y a moins de montagnes et le Rhône se voit encadré par l’Ardèche et Châteauneuf-du-Rhône.

Qu’en est-il du climat ?

Climat et géologie vont de pair en Drôme. C’est un département climatique de transition avec tout de même des différences d’altitude.

Il y a 3 sortes de climats que vous pouvez découvrir, dont le climat continental, le climat méditerranéen et le climat montagnard.

Le climat est assez variable dépendamment de l’endroit où vous vous situez dans le département.

Dans le couloir rhodanien par exemple, on retrouve des influences méditerranéennes tandis que grâce au Mistral, on retrouve les influences continentales.

Dans le Vercors et le Diois par exemple, l’influence montagnarde est retrouvée, car il y a l’altitude.

Plus vous descendez vers la Drôme Provençale, plus vous trouverez un climat méditerranéen.

Pour en savoir plus sur le Vercors, cet article va vous aider.

La forêt de Saou : en savoir un peu plus

 forêt de Saou
La forêt de Saou est un chaînon montagneux et un massif forestier constitués par un synclinal perché réputé comme l’un des plus hauts d’Europe

Forêt de Saou est sans aucun doute la plus belle des forêts de la Drôme.

Aux portes du village de Saou, elle est close par une muraille de calcaire et s’étale sur 2500 ha avec une biodiversité à en couper le souffle.

Elle gagne en hauteur par le chemin des crêtes jusqu’au point culminant des célèbres Trois Becs :

  • le Veyou
  • Rochecourbe
  • et le Signal.

Plus beau synclinal, le synclinal de Saou attire des géologues et des spécialistes de la roche. 

La faune et la flore sont gardées par la barrière naturelle et la situation intermédiaire entre le Ventoux et le Vercors ouvre les portes d’une superbe biodiversité.

Vous pouvez y voir entre autres

  • des sangliers
  • Et des fouines
  • chamois,
  • des marmottes
  • des loups
  • ainsi qu’une réserve naturelle d’oiseaux impressionnante avec des corbeaux
  • des rapaces
  • des aigles royaux…

La forêt elle, est superbement généreuses avec des falaises, des landes et de pelouses et même des pentes rocailleuses.

Histoire de la forêt de Saou

L’histoire de la forêt de Saou, abritant tout de même le synclinal perché de Saou, est connectée à celle de ses habitants.

Elle est propriété de riches personnes, dont le plus célèbre est Maurice Burrus, un industriel alsacien.

De 1924 jusqu’à la 2de Guerre mondiale, il décide d’y planter des arbres provenant du monde entier, et aménage la forêt pour en faire un haut lieu du tourisme vert.

Il y conçoit un circuit de visite touristique avec une auberge très prisée des promeneurs appelée Auberge des Dauphins. 

Depuis 2003, la forêt appartient au Département de la Drôme, qui s’occupe de la gestion au titre d’Espace naturel sensible.

Le but étant de protéger durablement ce patrimoine en ayant une main mise sur les conditions d’ouverture au public.

La diversité des espèces végétales et animales est due à la fermeture du synclinal perché du Saou et l’exposition aux divers versants.

Un clin d’œil au Synclinal perché de Saou

Impossible d’étudier la géologie de la Drôme sans penser au synclinal de Saou. D’orientation est-ouest, il est très populaire par sa forêt et ses nombreux points de randonnée. Il ne sera possible d’y pénétrer que par le Pas Lausens au Nord et au Sud par le Pertuis. La structure fait en tout 13 km de long et 3 km de large.

Son allure est celle d’un synclinal symétrique perché avec une structure dissymétrique sur le flanc sud. Sur ce même flan Sud de la Drôme, vous verrez des replis importants, où se succèderont anticlinaux et synclinaux, entre le village de Saou et le Pertuis.

Nous retrouverons du calcaire blanc d’âge turonien, du grès calcaire du coniacien, ainsi que des marnes bleues albiennes et de la marno-calcaires cénomanienne.

Vous visitez Montélimar et ses alentours ? Voici 20 sites à ne surtout pas manquer.

 Conclusion et question aux lecteurs

La Drôme est une région attractive tant sur le plan naturel que touristique.

C’est un haut lieu du tourisme à découvrir seul, en famille ou entre amis.

Sa géologie fait d’elle une région idéale pour le tourisme vert !