Selon que la personne ait un accent provençal ou régional, la prononciation du terme Montélimar ou Drôme varie considérablement…

Montélimar est une ville du Sud de la France.

Elle appartient à la Drôme Provençale, ce qui fait que les gens qui y vivent ont un accent.

Bien souvent, les personnes confondent la dénomination Montélimar et Drôme en raison de l’accent provençal. Faisons un point sur ce qu’il faut savoir de cette prononciation et de ce fameux accent.

Généralités sur l’accent provençal

Il est à préciser que la langue de Provence regroupe 5 sous-dialectes.

La langue provençale est une langue moderne et universelle qui est enseignée dans des universités de 40 pays différents.

Elle a surtout été mise en valeur par Frédéric Mistral ainsi que des poètes provençaux du 19e siècle que l’on appelle Félibres.

Pour prononcer, sachez que le provençal est très porté sur les règles de l’accentuation.

Ainsi, si vous constatez un accent aigu sur une voyelle, il faut appuyer sur cette syllabe lorsque l’on prononce un mot.

Le département de la Drôme

prononcer Montélimar et Drôme
Bien situer la Drôme

La Drôme se situe au quart Sud-Est de la France et tire son appellation de la rivière du même nom.

Elle appartient à la région Auvergne-Rhône-Alpes.

La prononciation du terme Drôme est différente, en fonction des langues qui y sont parlées.

Par exemple, en Drôme, on pourra retrouver deux langues minoritaires.

  • une grande partie du département est situé en Occitanie,
  • alors que le pays albonais, le Nord du département, est sis dans la zone où l’on parle franco-provençale (une langue romane que l’on retrouvera en France, en Suisse et en Italie).

Comme on peut donc le voir, on y parle historiquement deux langues romanes à savoir

  • l’occitan
  • et le franco-provençal.

La prononciation de la Drôme

Il faut savoir que chaque langue a sa propre prononciation.

Ainsi, Drôme se prononce Droma en Occitan ou encore Droumo en graphie mistralienne.

En franco-provençal, l’énonciation est la même, mais la prononciation est différente. Parfois, vous pouvez retrouver l’appellation Drômois, mais ce terme n’existe pas si on se réfère à la classification linguistique.

Globalement donc, les langues parlées de la Drôme se classent comme suit :

  • L’occitan qui englobe toute la Drôme ou presque. On notera que l’occitan appartient au dialecte vivaro-alpin. Le vivaro-alpin est lui-même divisé en deux sous-dialectes qui sont : le vivaro-dauphinois, sur toute la Drôme et le nord du Vivarais avec Yssingeaux et Saint-Bonnet-le-Château ; ainsi que l’alpin, qui englobe les Alpes du Sud et la Drôme. 
  • On retrouve aussi l’occitan de la Drôme Provençale qui allie le dialecte vivaro-alpin et provençal.
  • Enfin, il y a le franço-provençal, qui se parle sur la moitié Nord de la région.

Montélimar et ses environs

Montélimar est également apparentée à « porte de la Provence ».

C’est la commune la plus peuplée de la Drôme Provençale et est sis dans le sud-est de la France dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, entre Avignon et Valence.

Si l’on se base sur le nom de la ville en Occitan, on l’appellera Montelaimar.

Ici, on se focalise sur la norme classique orthographique usée pour écrire la langue occitane se basant sur sa diversité dialectale. On rappellera que l’occitan ou langue d’oc, est une langue romane qui est surtout utilisée dans le Sud de la France, le Val d’Aran en Espagne et à Monaco et dans les vallées Occitanes et Guardia Piemontese en Italie.

Outre cela, le Provençal, qui est un dialecte phare de l’Occitan ou langue d’oc appelle la ville Mountelimar, selon le système d’orthographe Mistralienne.

Dans les deux cas, cela peut porter à confusion lorsque l’on utilise le terme Montélimar !

Bonus: Savez-vous comment appelle t on les habitants de Montélimar ?

Origine du nom Montélimar

Il faut savoir que Montélimar a d’abord été connu sous l’appellation de Montillium en 1175 puis Montellum Aymardi en 1255.

La dénomination aujourd’hui vient du terme latin Montilium adhemarii, de Montellum, petit mont, collime et Aymardi. Cette dernière est le nom d’une personne qui vient de la Germanie et qui signifie Mont des Adhémar.

Pour la petite histoire, la famille d’Adhémar est une des plus anciennes venant du Sud de la France.  

Petit tour des accents régionaux en France

  1. On retrouve par exemple l’accent lyonnais qui est surtout influencé du franco-provençal avec la lyonnaise comme dialecte. Cet accent lyonnais se base sur des voyelles fermées, le rapprochement du o et la fermeture du eu ouvert. Toutefois, cet accent commence à s’éclipser petit à petit.
  2. Vient ensuite l’accent du Sud qui tire son influence des langues d’Oc ou romanes. On parle alors du provençal et des variantes comme le marseillais, le Toulonnais ou encore le niçois. Cet accent est particulièrement apprécié, car il est agréable à entendre. Certains ne le prennent pas au sérieux et y voit quelque chose de comique.
  3. L’accent du Nord lui, est basé sur les langues d’oïl. On retrouve des dialectes comme le wallon, le lorrain roman ou encore le picard et le normand.
  4. Enfin, il y a l’accent parisien qui est le modèle de tous les dialectes français régionaux. On y voit un accent vulgaire pour la classe populaire, snob pour la haute bourgeoisie et neutre pour la classe moyenne.

La Drôme est une région riche en sites touristiques et en paysages époustouflants.

Montélimar elle, est une de ses plus grandes communes.

Peu importe son appellation, en fonction des dialectes, c’est le lieu idéal pour apprendre à vivre de nouveau et pour savourer les petits plaisirs de la vie !